La douane française propose aux administrations douanières partenaires, qui souhaitent développer les échanges de stagiaires et leurs connaissances techniques, deux offres de formation (continue et initiale) assurées dans ses écoles de Tourcoing et de La Rochelle.

Les formations continues sont des stages courts, d’une semaine à quelques mois, que la douane française ouvre à ses partenaires douaniers étrangers pour renforcer leurs compétences existantes dans des domaines variés, opérationnels ou techniques.

La formation initiale d’inspecteur-élève étranger est une formation internationale diplômante, d’une durée de 10 mois, permettant à un cadre des douanes étranger de développer ses connaissances et sa capacité à exercer des fonctions d’encadrement.

Pour Tarith, inspecteur-élève de la 70e session d’inspecteurs, originaire du Cambodge, cette année de formation lui a permis d’acquérir des compétences professionnelles qu’il pourra mobiliser de retour dans son administration pour contribuer à sa modernisation.

Au-delà, cette formation qualifiante est un facteur important d’amélioration de la coopération internationale. Comme le souligne Christophe Lainé, directeur de l’École nationale des douanes de Tourcoing, « nos collègues étrangers sont complètement intégrés à la scolarité française qui se déroule de septembre à juillet. Il s’agit d’une première ouverture pour les cadres douaniers français, mais aussi pour nos collègues étrangers. Finalement, la frontière n’est pas un lieu de fermeture, mais un lieu d’ouverture. »

Entre 1850 et 2018, la douane française a accueilli 1 665 auditeurs élèves étrangers, de 65 pays, dans le cadre de sa formation initiale. Pour l’année 2017-2018, la 70e session d’inspecteurs-élèves comptait 11 auditeurs étrangers en provenance du Mali, de Guinée-Conakry, du Cambodge, de Tunisie, du Burkina Faso, du Cameroun, du Gabon et du Niger.

L’Ecole Nationale des Douanes de Tourcoing